exemple


exemple

exemple [ ɛgzɑ̃pl ] n. m.
• 1080; var. essample, essemple, parfois fém.; lat. exemplum « échantillon » puis « exemple »
I
1Action, manière d'être, considérée comme pouvant être imitée. Bon exemple, exemple à suivre. modèle, règle; 1. exemplaire. Mauvais, dangereux exemple; exemple à fuir, à éviter. Donner l'exemple de ce qu'il faut faire. montrer . Absolt Donner l'exemple : faire le premier qqch. (cf. Montrer, tracer le chemin, frayer la voie). « Les exemples vivants sont d'un autre pouvoir » (P. Corneille). Suivre l'exemple de qqn, prendre exemple sur qqn, l'imiter. Tu devrais suivre l'exemple de ton frère. Prêcher d'exemple : agir conformément à ce qu'on préconise pour les autres. « Je riais, et je lui remontrais que, par deux fois, elle m'avait prêché d'exemple ! » (Colette). Citer (qqch., qqn) en exemple.
♢ À L'EXEMPLE DE : pour se conformer, pour imiter (cf. À l'image, à l'instar de). Il agit en tout à l'exemple de son père. comme.
2Personne dont les actes sont dignes d'être imités. modèle, parangon. C'est un exemple pour nous tous. « les hommes tiennent à se proposer des exemples et des modèles qu'ils appellent héros » (Camus).
3 ♦ (Dans les expr. faire un (des) exemple(s); pour l'exemple) Châtiment considéré comme pouvant servir de leçon (pour les autres); leçon, enseignement qu'on en tire. Punir, châtier qqn pour l'exemple ( exemplarité) . « On n'a droit de faire mourir, même pour l'exemple, que celui qu'on ne peut conserver sans danger » (Rousseau). Faire un exemple, des exemples : punir sévèrement pour dissuader. « “Faire des exemples”, c'était alors le mot d'ordre. Je rêvais d'une autorité qui ne consentirait jamais à tomber dans la barbarie » (Duhamel).
II
1Chose semblable ou comparable à celle dont il s'agit. L'unique, le seul exemple que je connaisse, l'exemple le plus connu. 1. cas. Citer l'exemple de... « On cita des exemples de gens n'ayant jamais eu qu'un amour sérieux » (Maupassant). « Je vous raconte un malheur qui n'eut jamais d'exemple » (abbé Prévost). précédent. C'est une aventure sans exemple, extraordinaire, unique.
2Cas, événement particulier, chose précise qui entre dans une catégorie, un genre... et qui sert à confirmer, illustrer, préciser un concept ( exemplifier). Voici un exemple de sa bêtise. aperçu, échantillon, spécimen. Ce cas offre un exemple typique de telle maladie. type. Exemple bien, mal choisi. Un bel exemple de présence d'esprit ! Exemple concret illustrant une idée abstraite. image. Donnez-moi un exemple d'arbre feuillu. Exemple qui illustre le contraire de ce qu'on veut démontrer. contre-exemple. « Quelques exemples rapportés en peu de mots et à leur place donnent plus d'éclat, plus de poids et plus d'autorité aux réflexions » (Vauvenargues).
Spécialt Passage d'un texte, phrase ou membre de phrase que l'on cite à l'appui d'une explication pour illustrer l'emploi d'un fait linguistique. Exemple de grammaire, de conjugaison. paradigme. Les exemples d'un dictionnaire. Exemple forgé. Exemple signé. citation.
3Loc. adv. (XVIIe) PAR EXEMPLE : pour confirmer, expliquer, illustrer par un exemple ce qui vient d'être dit. Considérons, par exemple, ce cas (cf. Si vous voulez). Une invention moderne, par exemple le disque compact ( comme, notamment) . (Dans le même emploi, en fin de phrase) EXEMPLE... Il existe en Italie des volcans en activité; exemple : le Vésuve.
(1736) Fam. Par exemple ! exclamation qui marque l'étonnement, la surprise, l'incrédulité. Ça, par exemple ! Tiens, par exemple... Mais c'est lui ! « Quoi ! Évadé ? Non, par exemple... Évadé ! Ah ! elle est bonne ! » (Aymé).
Fam. Par exemple, marquant l'opposition. ⇒ mais (cf. En revanche, par contre). « Il ne pouvait pas supporter les choux; par exemple, il aimait bien la choucroute » (Brunot).

exemple nom masculin (latin exemplum) Personne, acte considérés comme un modèle servant de référence à une conduite : Il n'a pas suivi le mauvais exemple de ses prédécesseurs. Ce qui constitue une leçon, comporte un effet dissuasif : Que cet accident vous serve d'exemple. Fait, cas antérieur semblable ou comparable à ce dont il s'agit : Un fait sans exemple dans les annales judiciaires. Fait, chose, comportement de quelqu'un qui illustre une assertion, qui est caractéristique de quelque chose : Un bel exemple d'architecture gothique. Citation littéraire ou énoncé forgé servant à montrer le fonctionnement d'une règle de grammaire ou, dans un article de dictionnaire, à illustrer et à justifier la définition du mot traité. ● exemple (citations) nom masculin (latin exemplum) Louis Aragon Paris 1897-Paris 1982 Je ne serai pour personne une excuse, pour personne un exemple. Le Libertinage Gallimard André Breton Tinchebray, Orne, 1896-Paris 1966 Aucune règle n'existe, les exemples ne viennent qu'au secours des règles en peine d'exister. Le Surréalisme et la Peinture Gallimard Pierre Corneille Rouen 1606-Paris 1684 Les exemples vivants sont d'un autre pouvoir. Le Cid, I, 3, le comte François, duc de La Rochefoucauld Paris 1613-Paris 1680 Les vieillards aiment à donner de bons préceptes pour se consoler de n'être plus en état de donner de mauvais exemples. Maximes Louis XIV, roi de France Saint-Germain-en-Laye 1638-Versailles 1715 Nous devons aux règles mêmes et aux exemples l'avantage de nous pouvoir passer des exemples et des règles. Mémoires Jacques Turgot, baron de Laulne Paris 1727-Paris 1781 Le grand point de l'éducation, c'est de prêcher d'exemple. Correspondance, à Mme de Graffigny Confucius, en chinois Kongzi ou Kongfuzi [maître Kong] 551-479 avant J.-C. Celui qui gouverne un peuple en lui donnant de bons exemples est comme l'étoile polaire, qui demeure immobile pendant que toutes les autres se meuvent autour d'elle. Entretiens, I, 2 (traduction S. Couvreur) exemple (difficultés) nom masculin (latin exemplum) Emploi Par exemple, employé avec ainsi ou comme, représente une forme d'insistance : ainsi, par exemple, on constate que... (= ainsi, mais ce n'est qu'un exemple, on constate que...). Recommandation Marquer l'insistance, à l'oral par une pause, à l'écrit par des virgules (de manière à éviter les pléonasmes ainsi par exemple, comme par exemple), ou employer un adverbe unique : ainsi, on constate que... ; par exemple, on constate que... ● exemple (expressions) nom masculin (latin exemplum) À l'exemple de quelqu'un, de quelque chose, en l'imitant. Donner l'exemple, agir de façon à servir de modèle ; faire quelque chose le premier. Faire un exemple, punir sévèrement quelqu'un pour dissuader les autres de l'imiter. Par exemple, introduit l'exemple qui viendra confirmer ou illustrer ce qui a été dit. (Çà) par exemple !, exprime la surprise ou le mécontentement, l'impatience. (Mais) par exemple, introduit une restriction. Pour l'exemple, pour servir d'exemple capable d'empêcher chez d'autres le renouvellement de tels actes. Prêcher d'exemple, faire le premier ce que l'on recommande aux autres. Prendre exemple sur quelqu'un, adapter sa conduite sur celle de quelqu'un. ● exemple (synonymes) nom masculin (latin exemplum) Personne, acte considérés comme un modèle servant de référence à...
Synonymes :
- idéal
- modèle
Ce qui constitue une leçon, comporte un effet dissuasif
Synonymes :
- leçon
Fait, cas antérieur semblable ou comparable à ce dont il...
Synonymes :
- antécédent
- précédent
Fait, chose, comportement de quelqu'un qui illustre une assertion, qui...
Synonymes :
- aperçu
- échantillon
- spécimen
Citation littéraire ou énoncé forgé servant à montrer le fonctionnement...
Synonymes :

exemple
n. m.
d1./d Action que l'on considère comme pouvant ou devant être imitée. Donner l'exemple, le bon exemple. Suivre l'exemple de ses aînés.
|| Loc. Prép. à l'exemple de: en se conformant à l'exemple donné par, en imitant. à l'exemple des Anciens.
|| Personne servant de modèle, digne d'en servir. Un exemple pour les jeunes gens.
d2./d Peine, châtiment qui peut servir de leçon. Punir qqn pour l'exemple. Faire un exemple.
d3./d Acte, événement, personnage analogue à celui dont on parle et auquel on se réfère pour appuyer son propos. L'Histoire est pleine de pareils exemples.
|| Spécial. Texte, phrase, expérience cités comme cas particulier illustrant une règle générale, une théorie, etc. Un exemple vous aidera à comprendre.
d4./d Loc. adv. Par exemple (pour introduire un exemple). Prenez, par exemple, le produit de 2 par 3.
d5./d Loc. exclam. Par exemple! (marquant la surprise, l'incrédulité). Ah ça, par exemple!

⇒EXEMPLE, subst. masc.
A.— Personne, action, activité qui peut être proposée comme modèle à imiter. Citer, donner en exemple; imiter l'exemple de, un exemple. L'Académie a protesté contre le projet de loi, ce qui a fait une assez grande sensation dans le public et a entraîné toutes les Académies de province à imiter cet exemple (DELÉCLUZE, Journal, 1827, p. 403). Les générations reçoivent ici les leçons et les exemples de la civilisation (BARRÈS, Cahiers, t. 9, 1911, p. 63). Si les conseils et l'exemple d'une sœur intransigeante doivent un jour l'enfiévrer (BREMOND, Hist. sent. relig., 1920, p. 212) :
1. Je ne décréterais ni en quatre lignes ni en cinq cents pages ce qu'est le romantisme, mais je l'aborderais en lui demandant des réponses à ces questions qui étaient celles de notre inquiétude, et en me conformant aux méthodes d'enquête qui me paraissaient imposées en exemple par les romantiques eux-mêmes.
BÉGUIN, Âme romant., 1939, Introd., p. XII.
2. Le bruit de ses mérites était parvenu jusqu'aux oreilles de nos mères qui s'en agaçaient un peu mais ne se lassaient pas de nous le donner en exemple sans parvenir à nous dégoûter de lui.
SARTRE, Mots, 1964, p. 187.
Fam. Donner l'exemple.
Loc. prépositive, à l'exemple de. À l'exemple de notre aïeul Henri IV, j'ai pardonné à ceux qui avaient pu être égarés, dans des temps difficiles (CHATEAUBR., Mém., t. 3, 1848, p. 217). M. Debas gâchait du plâtre dans une auge débordante et dégouttante. Visiblement il se réjouissait de travailler à l'exemple du dieu qui tira l'univers des abîmes du chaos (FRANCE, Pt Pierre, 1918, p. 164).
[Dans des prop. à caractère exclam. et avec une valeur parfois iron.] Au monde en tutèle, dieux tout-puissants, quel exemple offrez-vous! Au char des rois un prêtre vous attèle (BÉRANGER, Chans., t. 3, 1829, p. 141) :
3. Je rentre indigné de cette éternelle manie que je trouve autour de moi, de censurer, railler, ridiculiser le prochain, à tout prix. Et les ecclésiastiques sont encore plus méchants que les autres, soupçonnant le mal quand ils ne peuvent sciemment en médire. Quel détestable exemple! et quelle ignoble habitude! comme c'est charitable, comme c'est chrétien, comme c'est juste!
AMIEL, Journal, 1866, p. 184.
4. Les tziganes du Lusitania qui jouent quand le bateau est déjà demi-coulé, quel exemple!
BARRÈS, Cahiers, t. 11, 1917-18, p. 304.
Spéc., domaine de l'écriture, de la calligraphie. Patron, modèle ,,sur lequel l'écolier qui apprend à écrire forme ses caractères`` (Ac. 1932). Un bel exemple d'écriture anglaise, de ronde. Un cahier, un livre d'exemples (Ac. 1932).
SYNT. a) Exemple de l'abnégation, du courage, des crimes, des vertus; exemple de piété, de sagesse. b) Exemple caractéristique, effrayant, encourageant, fameux, frappant, illustre, lyrique, mémorable, parfait, privilégié, remarquable, saisissant, salutaire, singulier, terrible, unique; bel, bon, courageux, dangereux, excellent, grand, magnifique, mauvais exemple. c) Montrer, offrir, suivre l'exemple; prendre exemple sur; prêcher d'exemple. PARAD. Leçons et exemples; conseils et exemples; l'exemple et le modèle.
B.— Ce qui peut servir de leçon ou d'avertissement par sa rigueur. Punir pour l'exemple :
5. Je sais qu'Hadgi-Stavros a regretté ce qu'il avait fait : il croyait que la veuve était plus riche et qu'elle ne voulait pas payer. Il avait tué les deux enfants pour l'exemple.
ABOUT, Roi mont., 1857, p. 32.
Faire un exemple, des exemples. Adopter une, des mesure(s), qui frappe(nt) les esprits par leur rigueur. Le marquis. — Vous rencontrerez peut-être (...) quelque don Quichotte qui regimbera, mais vous ferez un exemple, et tout sera fini. Vernouillet. — Je tire assez bien l'épée (AUGIER, Effrontés, 1861, IV, p. 291).
C.— Ce qui, étant antérieur à l'objet du propos et lui étant semblable, peut servir à le confirmer, à l'illustrer, à en donner une idée plus claire.
1. [L'accent est mis sur la valeur typique à l'intérieur d'une espèce donnée] Nous espérions trouver là le type espagnol féminin, dont nous n'avions encore eu que peu d'exemples (GAUTIER, Tra los montes, 1843, p. 29). Qu'importe, pour un Barrès, le décor de son « pensoir »? — Il plairait d'être entouré de beaux exemples de l'art, ayant ce caractère impersonnel, si satisfaisant pour l'esprit, qui ne détourne pas le cours de nos méditations (BLANCHE, Modèles, 1928, p. 33) :
6. ... parmi les œuvres de l'âge de fer, il convient de mettre à part les armes à main et certains outils, qui tiennent à la fois de l'ornement et du meuble par leur rapport à la forme humaine et aux mouvements disciplinés du corps humain. L'épée, le poignard et surtout la faux en sont des exemples.
ALAIN, Beaux-arts, 1920, p. 199.
Loc. et expr.
Les exemples abondent de... Les exemples abondent des vieillesses déshonorantes (GIDE, Ainsi soit-il, 1951, p. 1178).
Pour ne citer qu'un exemple. Pour n'en citer qu'un exemple, n'a-t-il pas fait un livre pour justifier la politique de Louis XIV par la Bible? (RENAN, Avenir sc., 1890, p. 517).
Sans précédent et sans exemple. Le présent nous apparaît un état sans précédent et sans exemple (VALÉRY, Variété III, 1936, p. 254).
Il est sans exemple que + subj. Il n'arrive jamais que. Il est sans exemple qu'on ait déclaré qu'on entrerait dans un pays où la nature du terrain a rendu, depuis les Romains jusqu'à nous, les entreprises militaires d'une difficulté insurmontable (CHATEAUBR., Mém., t. 3, 1848, p. 247).
2. [L'accent est mis sur la valeur démonstrative] Fait qu'on cite à l'appui d'une assertion. On trouvera là des exemples et des preuves. Je pourrais en fournir bien d'autres, si ce livre paraissait à quelqu'un valoir la peine de les demander (TOCQUEVILLE, Anc. Rég. et Révol., 1856, p. 54) :
7. On comprend par là que la poésie est anarchique dans la mesure où elle remet en cause toutes les relations d'objet à objet et des formes avec leurs significations. (...) Je n'en donnerai pas de nouveaux exemples. On pourrait les multiplier à l'infini et pas seulement avec des exemples humoristiques comme ceux dont je viens de me servir.
ARTAUD, Théâtre double, 1938, p. 52.
L'exemple prouve, ne prouve pas (que). Je répondrai que cet exemple ne prouve rien (DESTUTT DE TR., Comment. sur Esprit des lois, 1807, p. 207) :
8. — Alors vous ne croyez pas ce que je vous raconte?!
— Mais si! mais si! vous ne me comprenez pas. Je dis simplement que cet exemple prouve que quelquefois un homme peut commettre un crime isolé et ne pas s'enfoncer ensuite dans de nouveaux crimes.
GIDE, Souv. Cour d'ass., 1913, p. 674.
3. [L'accent est mis sur la qualité du témoignage donné] L'âme acquiert non seulement par l'œuvre, mais encore par l'exemple (BOUCHER DE P., Création, t. 1, 1838-41, p. 30).
Joindre l'exemple au précepte. Et, joignant l'exemple au précepte, il rampa sur les genoux et sur les coudes jusqu'à un buisson épineux (VERNE, 500 millions, 1879, p. 229).
Donner l'exemple et le précepte. Chenavard me dit, à propos de mes idées sur la peinture, que je donne l'exemple et le précepte, et admirablement, dit-il (DELACROIX, Journal, 1856, p. 279).
Faire succéder le précepte à l'exemple. Quintilien, faisant succéder le précepte à l'exemple, ne se lasse pas de répéter que l'histoire doit se garder de toutes les formes et de tous les procédés de l'orateur (BARANTE, Hist. ducs Bourg., t. 1, 1821-24, p. 25).
4. Spéc. Énoncé forgé ou tiré d'un auteur, qui sert à montrer le fonctionnement d'une règle de grammaire correctement appliquée ou, dans un article de dictionnaire, la justesse d'une définition proposée. Et nous voilà, moi dictant, lui, écrivant de sa grosse écriture, d'abord des exemples de grammaire (VERLAINE, Œuvres compl., t. 4, Mes prisons, 1893, p. 407) :
9. De par sa dynamique interne, la définition est orientée vers la langue, en tant que celle-ci est le réceptacle de ce que les énoncés, une fois réalisés, reversent à la mémoire à l'état de formes virtuelles, disponibles (...) En face d'elles les exemples sont des formes pleines, réalisées, selon la mesure des référés (ou référents) (...) : ils sont l'exact contrepoids de la définition, qu'ils illustrent à titre d'énoncés effectifs et donc réellement possibles et qu'ils cautionnent quant à son exactitude linguistique.
P. IMBS, TLF, t. 1, 1971, préf., p. XXXIX.
SYNT. a) Exemple classique, connu, précédent, récent. b) À titre d'exemple. c) Choisir, emprunter, fournir, trouver un exemple; les exemples montrent que. PARAD. Exemples et preuves.
D.— Loc. adv., par exemple.
1. [En incise ou en début de phrase, avec valeur démonstrative, pour illustrer un cas particulier ou pour introduire une citation, une énonciation rapportée] — « Peut-être... oui... j'ai peut-être tort de vous raconter tout ça... je ne sais comment me faire comprendre... tenez, par exemple : maman dit « nos poilus »... maman dit « les Boches »... » (MARTIN DU G., Thib., Épil., 1940, p. 847). Il est des gens qui manifestent leur désir avec circonspection, avec timidité, des gens qui murmurent, par exemple : « je serais heureux s'il vous était possible de m'accorder un moment d'entretien... » (DUHAMEL, Suzanne, 1941, p. 248) :
10. « ... — Eh bien! tu ne crois plus ce que je te dis. »
Il haussa les épaules et elle ajouta vivement : « je peux te citer vingt cas où tu ne m'as pas crue.
Par exemple?
Par exemple je t'ai dit en septembre que tu peux coucher dans ton hôtel quand tu veux... »
BEAUVOIR, Mandarins, 1954, p. 261.
Rem. En début de phrase, peut être remplacé par Exemple suivi de deux points.
2. Fam. et avec une nuance iron. [Marque une opposition et est synonyme d'en revanche, seulement] Il y en a [du vin, dans l'Inde], de toutes les couleurs, du Malaga, du Bordeaux, du Champagne, etc. Par exemple, vous ne devez pas vous attendre à rencontrer souvent du Bourgogne; je ne veux pas vous tromper, il ne supporte pas la mer (VIDOCQ, Mém., t. 2, 1828-29, p. 57).
3. [Pour exprimer la surprise, l'indignation ou pour infirmer un propos] Tiens! Ah!/Oh! Ça par exemple! — Oh! par exemple! firent plusieurs voix, oh! ce n'est pas possible (CLADEL, Ompdrailles, 1879, p. 13). — Moi? ... Ah! par exemple! ... en voilà des idées! ... où vas-tu chercher tout cela, mignonne?... (MIRBEAU, Journal femme, 1900, p. 109). Eh bien, il ne manquait plus que ça, par exemple! (BOURDET, Sexe faible, 1931, I, p. 287) :
11. BROTONNEAU. — Comment, c'est toi qui oses...
THÉRÈSE. — Et pour comble de cynisme, tu me trompais le jour même où tu m'as surprise entre les bras d'un autre, et où tu aurais dû avoir le plus grand chagrin de ta vie... et tu dis avoir du cœur!
BROTONNEAU. — Ah! par exemple! ça, par exemple...
FLERS, CAILLAVET, M. Brotonneau, 1923, I, 16, p. 10.
Prononc. et Orth. :[], [e-]. Cf. é-1. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. a) Mil XIe s. « bruit, nouvelle » (Vie de St Alexis, éd. Storey, 182 : est vus l'esample par trestut le païs); b) ca 1100 « récit (en vue de tirer des faits un enseignement moral) » (Chanson de Roland, éd. Bédier, 1016); 2. ca 1119 « fait servant à appuyer une assertion » (PH. DE THAON, Bestiaire, 2014 ds T.-L.); 1580 pour exemple « pour illustrer par un exemple » (MONTAIGNE, Essais, éd. Thibaudet, II, 10, p. 459); 1690 par exemple (FUR.); 3. a) ca 1160 « modèle, leçon que l'on peut tirer d'une situation » (Eneas, 3928 ds T.-L.); b) 1180 « récit didactique » (MARIE DE FRANCE, Fables, prol. 14 : par exemple cunter vus vueil que); fin XIIe s. en parlant d'une pers. (Sermons de St Bernard, éd. W. Foerster, l. 11, p. 160 : ainsi qu'il soit forme et examples de vie a ses sozgeiz); 1381 en parlant d'un châtiment (J. FROISSART, Chroniques, éd. S. Luce et G. Raynaud, t. X, p. 141). Empr. au lat. exemplum, i-, « échantillon; reproduction; modèle original; chose exemplaire ». Fréq. abs. littér. :15 054. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 22 056, b) 16 726; XXe s. : a) 18 193, b) 25 300. Bbg. BARTH (A.). Beiträge zur französischen Lexikographie. In : [Mél. Gauchat (L.)]. Aarau, 1926, pp. 221-253. — CLÉDAT (L.). Loc. diverses : avec ça que... R. Philol. fr. et de Litt. 1929, t. 41, pp. 182-186. — JEANJAQUET (J.). Le Probl. de par exemple. In :[Mél. Bally (Ch.)]. 1939, pp. 439-459. — MYLNE (V.). Par exemple. Archivum linguisticum. 1956, t. 8, pp. 38-50.

exemple [ɛgzɑ̃pl] n. m.
ÉTYM. V. 1165, essample; essemple, parfois fém., 1080; lat. exemplum « échantillon, réplique » puis « exemple ».
———
I
1 Action, manière d'être, considérée comme pouvant être imitée. || Bon exemple, exemple à suivre. Modèle, règle; édification, 2. idéal; 1. exemplaire. || Mauvais, dangereux exemple; exemple néfaste. || Exemple à fuir, à éviter. || Mauvais exemple; exemple scandaleux. Scandale. || Un exemple de bonté, de courage, de témérité. || La nature nous en donne un exemple (→ Corriger, cit. 5). || Donner l'exemple de ce qu'il faut faire. Montrer. Absolt.Donner l'exemple : faire le premier quelque chose. → Montrer, tracer le chemin; frayer la voie. || Montrer l'exemple.Laisser un bel exemple à ses descendants. || L'exemple du chef anime (cit. 12) toute l'armée. || Instruire qqn par son exemple (→ Apprendre, cit. 36). || Enseigner par l'exemple. — ☑ Prêcher d'exemple; (vx) instruire d'exemple (→ ci-dessous, cit. 2).Joindre l'exemple aux conseils (→ Adjuvant, cit. 2; ainsi, cit. 20).La contagion de l'exemple ( Entraînement, imitation). || Sentiments inspirés par l'exemple de quelqu'un. || Se conformer à l'exemple, suivre l'exemple de quelqu'un. Imiter, suivre (le chemin, les brisées, les traces). || Se régler sur l'exemple de qqn.Prendre exemple sur quelqu'un; de quelqu'un (vx). → En prendre de la graine.
1 (…) c'est bien plus la coutume et l'exemple qui nous persuade, qu'aucune connaissance certaine (…)
Descartes, Discours de la méthode, II.
2 — Instruisez-le d'exemple, et rendez-le parfait,
Expliquant à ses yeux vos leçons par l'effet.
— Pour s'instruire d'exemple, en dépit de l'envie,
Il lira seulement l'histoire de ma vie (…)
— Les exemples vivants sont d'un autre pouvoir.
Corneille, le Cid, I, 3.
3 Mais l'exemple souvent n'est qu'un miroir trompeur,
Et l'ordre du destin qui gêne nos pensées
N'est pas toujours écrit dans les choses passées :
Quelquefois l'un se brise où l'autre s'est sauvé,
Et par où l'un périt un autre est conservé.
Corneille, Cinna, II, 1.
4 C'est un exemple à fuir que celui des forfaits.
Corneille, Cinna, III, 1.
5 L'exemple touche plus que ne fait la menace.
Corneille, Polyeucte, III, 3.
6 Camarade épongier prit exemple sur lui,
Comme un mouton qui va dessus la foi d'autrui.
La Fontaine, Fables, II, 10.
7 Rien n'est si contagieux que l'exemple, et nous ne faisons jamais de grands biens ni de grands maux qui n'en produisent de semblables.
La Rochefoucauld, Maximes, 230.
8 Les vieillards aiment à donner de bons préceptes, pour se consoler de n'être plus en état de donner de mauvais exemples.
La Rochefoucauld, Maximes, 93.
9 Il y a de mauvais exemples qui sont pires que les crimes (…)
Montesquieu, Grandeur et décadence des Romains, VIII.
10 Une âme faible se fût laissé gagner et eût suivi cet exemple (le mauvais exemple de sa mère) : une âme délicate et forte se le tourna en morale et en leçon : elle prit noblement sa revanche dans le bien.
Sainte-Beuve, Causeries du lundi, 9 juin 1851, t. IV, p. 219.
11 (…) il protesta que la peinture des passions était fatalement d'un fâcheux exemple !
Gide, les Faux-Monnayeurs, I, XVIII.
12 Je riais, et je lui remontrais que, par deux fois, elle m'avait prêché d'exemple !
Colette, la Naissance du jour, p. 46.
2 (Mil. XVIe, Ronsard). Par ext. Personne dont les actes sont dignes d'être imités. Modèle; → ci-dessus cit. 2, Corneille. || Être un exemple pour ses concitoyens. || C'est un exemple de vertu. Parangon (vx). || Servir d'exemple à la jeunesse (→ Douche, cit. 3). || Avoir, donner quelqu'un en exemple, pour exemple.
13 Il prend de ses façons, il imite et veut être
Son disciple, et toujours pour exemple l'avoir,
Et se former en lui ainsi qu'en un miroir.
Ronsard, le Bocage royal, I, Henry III.
14 Vous avez notre mère en exemple à vos yeux (…)
Molière, les Femmes savantes, I, 1.
15 (…) cet aimable garçon, tout parfait, qu'on donnait pour exemple à tous nos jeunes gens.
Mme de Sévigné, Lettres, 1451, 29 mars 1696.
16 Tu m'exhortais à « chercher fortune », t'offrant comme exemple à suivre.
Villiers de L'Isle-Adam, Axel, II, 13.
17 J'entends que l'égoïsme ait de bonnes raisons pour lui-même, et lui seulement. Mais il ne faut pas que l'égoïsme se prenne pour un principe, et se donne pour un exemple.
André Suarès, Trois hommes, « Ibsen », I.
18 (…) les hommes tiennent à se proposer des exemples et des modèles qu'ils appellent héros (…)
Camus, la Peste, p. 154.
Loc. prép. Littér. À l'exemple de… : pour se conformer à…, pour imiter… Image, instar (à l'). || Il agit en tout à l'exemple de son père. Comme, même (de même que).
19 Je crois qu'à mon exemple impuissant à trahir,
Il hait à cœur ouvert, ou cesse de haïr.
Racine, Britannicus, V, 1.
20 (…) je devais, à l'exemple d'Apollon, enseigner (…)
Fénelon, Télémaque, II.
Loc. Prendre exemple sur : considérer comme un modèle à imiter. || Tu devrais prendre exemple sur ton frère.
3 (V. 1360; dans les expr. faire un (des) exemple(s); pour l'exemple). Malheur, châtiment subi par quelqu'un, et considéré comme pouvant servir de leçon; leçon, enseignement qu'on en tire. 1. Exemplaire (2.); exemplarité (2.).Punir, châtier quelqu'un pour l'exemple, pour apprendre aux autres les peines auxquelles ils s'exposeraient en commettant les mêmes fautes. || On l'a fusillé pour l'exemple.Faire un exemple, des exemples : punir sévèrement, pour dissuader. Châtier, punir. — ☑ Servir d'exemple : servir de leçon pour les autres.
21 (…) ceux (les désordres et les crimes) que vous ne pourrez prévenir, punissez-les d'abord sévèrement. C'est une clémence, que de faire d'abord des exemples qui arrêtent le cours de l'iniquité. Par un peu de sang répandu à propos, on en épargne beaucoup pour la suite (…)
Fénelon, Télémaque, X.
22 (…) soit qu'il (Clotaire II) fût malhabile, ou qu'il fût forcé par les circonstances, il se rendit accusateur de Brunehaut, et fit faire de cette reine un exemple terrible.
Montesquieu, l'Esprit des lois, XXXI, I.
23 On n'a droit de faire mourir, même pour l'exemple, que celui qu'on ne peut conserver sans danger.
Rousseau, Du contrat social, II, V.
24 « Faire des exemples », c'était alors le mot d'ordre. Je rêvais d'une autorité qui ne consentirait jamais à tomber dans la barbarie.
G. Duhamel, la Pesée des âmes, V, p. 123.
(1643, Corneille). Vx. Personne qui a éprouvé les coups du sort, et dont l'exemple peut servir d'enseignement.
25 Quel exemple terrible ne suis-je point pour les rois ! il faudrait me montrer à tous ceux qui règnent dans le monde, pour les instruire par mon exemple.
Fénelon, Télémaque, VIII.
———
II
1 Chose semblable ou comparable à celle dont il s'agit (dans des expressions restrictives ou négatives). || Une aventure, une entreprise (cit. 7), un malheur qui n'eut jamais d'exemple, qui n'a pas eu d'exemple. Précédent. || Sans exemple. Extraordinaire, inouï. || Cela n'est pas sans exemple (→ Bandit, cit. 2).L'unique, le seul exemple que je connaisse, l'exemple le plus connu. Cas. || Citer (cit. 5) l'exemple de… || Je vous en trouverai cent exemples; il n'y a pas d'exemple qu'on ait déjà fait cela.
26 Vengeance dont le monde n'avait vu encore aucun exemple (…)
Bossuet, Disc. sur l'hist. universelle, II, VIII.
27 Je vous raconte un malheur qui n'eut jamais d'exemple. Toute ma vie est destinée à le pleurer.
Abbé Prévost, Manon Lescaut, II, p. 225.
Passer en exemple : devenir un exemple pour tous.
2 (XIVe). Cas, événement particulier, chose précise qui entre dans (une catégorie, un genre…) et qui sert à confirmer, illustrer, préciser (un concept). || Voici un exemple de sa bêtise. || Pour ne (n'en) citer qu'un (seul) exemple. Aperçu, échantillon, spécimen. || Ce cas offre un exemple typique de telle maladie. Type. || C'est un bel exemple de présence d'esprit ! || Alléguer, apporter des exemples à l'appui d'une assertion, d'une affirmation. Preuve. || Exemple concret illustrant une idée abstraite. || Appuyer (cit. 5) d'un exemple. || Exemples donnés dans un manuel de physique, de chimie. || Exemple bien, mal choisi. || Donnez-moi un exemple de volcan éteint, de plissement tertiaire. || Exemples à l'appui d'un raisonnement, d'une démonstration. || Exemple qui prouve que… || Il m'a cité l'exemple de ce chanteur (→ 1. Basse, cit. 7). || Puiser ses exemples dans l'histoire (→ Égoïsme, cit. 1).
28 La discorde a toujours régné dans l'univers;
Notre monde en fournit mille exemples divers (…)
La Fontaine, Fables, XII, 8.
29 Cent exemples pourraient appuyer mon discours (…)
La Fontaine, Fables, X, 14.
30 J'ajouterai encore que, si un exemple est nécessaire pour faire entendre une pensée, ce n'est pas par la pensée qu'il faut commencer comme on fait communément, c'est par l'exemple.
Condillac, l'Art d'écrire, IV, 2.
31 Quelques exemples rapportés en peu de mots et à leur place donnent plus d'éclat, plus de poids et plus d'autorité aux réflexions; mais trop d'exemples et trop de détails énervent (affaiblissent) toujours un discours.
Vauvenargues, Réflexions et maximes, 213.
32 On y trouvera (dans ces lettres) la preuve et l'exemple de deux vérités importantes (…)
Laclos, les Liaisons dangereuses, Préface.
33 L'histoire de la Grèce et de Rome est un témoignage et un exemple de l'étroite relation qu'il y a toujours entre les idées de l'intelligence humaine et l'état social d'un peuple.
Fustel de Coulanges, la Cité antique, Introd.
34 (…) on n'a peut-être pas assez remarqué combien est toujours dérisoirement petit le nombre de ces exemples tirés de l'histoire, sur lesquels on assied une « loi » qui prétend valoir pour toute l'évolution (…) de l'humanité.
Julien Benda, la Trahison des clercs, p. 256.
(1653). Spécialt. Passage d'un texte, phrase ou membre de phrase que l'on cite à l'appui d'une explication grammaticale, philologique ou pour illustrer l'emploi d'un mot, d'une expression. || Exemple de grammaire. || Exemple de conjugaison. Paradigme.Spécialt. || Fournir un exemple d'emploi d'un élément de la langue ( Attester). Citation. || Citer un exemple de Racine, de Molière. || Les exemples d'un dictionnaire (→ Éclaircissement, cit. 3). || Exemples observés; exemples littéraires, non littéraires; exemples écrits, parlés. || Exemples forgés.
35 Il faut d'abord, dans un dictionnaire, déterminer le sens général qui est commun à tous ces mots; et c'est là souvent le plus difficile : il faut ensuite déterminer avec précision le sens, l'idée que chaque mot ajoute au sens général, et rendre le tout sensible par des exemples courts, clairs et choisis.
d'Alembert, Mélanges littéraires, Œ., t. III, p. 193, in Pougens.
36 La citation régulière et systématique d'exemples pris aux meilleurs auteurs est une innovation qui paraît être en conformité avec certaines tendances historiques de l'esprit moderne. Du moins, c'est surtout de notre temps qu'on s'est mis à insérer, dans la trame d'un dictionnaire français, des exemples pris dans les livres (…) Voltaire avait songé à des collections d'exemples pour un dictionnaire de la langue française (…) Quand on a sous les yeux une collection d'exemples et qu'on cherche à les faire tous entrer dans le cadre des significations, tel qu'il est tracé par les dictionnaires ordinaires et en particulier par celui de l'Académie, il arrive plus d'une fois que ce cadre ne suffit pas et qu'il faut le modifier et l'élargir (…) L'intercalation des exemples est une épreuve dont la classification des sens sort presque toujours modifiée, corrigée, élargie.
Littré, Dict., Préface.
37 M. Hachette mit à ma disposition des personnes instruites qui lurent pour moi les auteurs, et inscrivirent sur de petits papiers portant en tête le mot de l'exemple, les phrases relevées (…) Mes instructions (…) recueillir (…) des exemples de tous les mots (malgré nos recherches plus d'un est resté sans citation)…
Littré, Comment j'ai fait mon dict. de la langue franç., p. 6.
3 Loc. adv. Par exemple, pour confirmer, expliquer, illustrer par un exemple ce qui vient d'être dit (→ Analogie, cit. 9; associer, cit. 9; beau, cit. 101; bêtement, cit. 1; douleur, cit. 5). || Considérons, par exemple, ce cas. → Si vous voulez. || Nous pourrions sortir : par exemple, faire une promenade. || Une invention moderne, par exemple la télévision ( Comme, notamment).
38 Considérons (…) les Pays-Bas, par exemple (…)
Taine, Philosophie de l'art, I, I, 5 (→ Alluvion, cit. 1).
39 On pouvait dire… Oh ! Dieu !… bien des choses en somme…
En variant le ton, — par exemple, tenez (…)
Edmond Rostand, Cyrano de Bergerac, I, 4.
40 L'usage (…) de « autrement » suivi de plus (…) me paraît (…) déplorable. Je lis, par exemple (…)
Gide, Journal, 14 juin 1941 (→ Autrement, cit. 18).
REM. En fin de phrase, on emploie parfois exemple(s) dans le même sens que par exemple. Il existe en Italie des volcans en activité; exemple (ou : exemples) : le Vésuve, le Stromboli.
(1736). Par exemple !, exclamation familière qui marque l'étonnement, la surprise, l'incrédulité… || « Par exemple ! voilà qui est fort ! » (Littré). || Ça, par exemple ! || Ah, par exemple ! je voudrais bien voir ça. || Non, par exemple ! || Tiens, par exemple ! Mais c'est lui !
41 Et tu crois (…) que je va(i)s laisser ses papiers à ce vieux-là (…) Pour qu'il les déchire ou qu'il les brûle, ah ! non, par exemple !
Zola, la Terre, V, I, p. 409.
42 Quoi ! Évadé ? Non, par exemple… Évadé ! Ah ! elle est bonne !
M. Aymé, la Tête des autres, I, 12.
43 Jeanne, je te parle doucement, mais, à moi, je te défends de dire des bêtises ! D'abord, je ne te laisserai jamais t'habiller en homme. Ma fille en homme ! Je voudrais voir ça par exemple !
J. Anouilh, l'Alouette, p. 42.
Fam. || Par exemple, marquant l'opposition. Cependant, mais, revanche (en). || « Il ne pouvait pas supporter les choux; par exemple, il aimait bien la choucroute » (F. Brunot, in la Pensée et la Langue, p. 865).
tableau Principales interjections.
DÉR. Exemplifier.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • exemple — Exemple, Exemplum. L exemple et patron d innocence, Specimen innocentiae. L exemple de bien vivre, Disciplina. Exemple qu on prend de ses parens, ou gens demeurans en sa maison, Domestica exempla. Bastir à l exemple d un autre, AEdificare de… …   Thresor de la langue françoyse

  • exemple — /eg zãˈpl’/ (French) noun An example or a model par exemple For example * * * exemple, er obs. ff. example, er …   Useful english dictionary

  • exemple — (è gzan pl ) s. m. 1°   Ce qui peut être imité en tant que modèle. •   C est un exemple à fuir que celui des forfaits, CORN. Cinna, III, 1. •   L exemple touche plus que ne fait la menace, CORN. Poly. III, 3. •   Rien n est si contagieux que l… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • EXEMPLE — s. m. Ce qui peut servir de modèle, ce qui peut être imité. Grand exemple. Bon exemple. Mauvais, dangereux exemple. Exemple singulier, inimitable. Exemple de vertu. Proposer un exemple. Proposer en exemple. Donner l exemple. Donner bon exemple.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • EXEMPLE — n. m. Ce qui peut servir de modèle, ce qui peut être imité. Bon exemple. Mauvais, dangereux exemple. Exemple de vertu. Proposer un exemple. Proposer en exemple. Donner l’exemple. Prêcher d’exemple. Les exemples conduisent plus efficacement à la… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • exemple — I. EXEMPLE. s. m. Ce qui est digne d estre proposé pour l imiter ou pour le fuïr. Grand exemple. bon exemple. mauvais, dangereux exemple. exemple de vertu. donner l exemple, bon exemple. proposer un exemple. suivre l exemple. le chemin pour… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • exemple — nm. ègzanplo (Saxel.002), ÈGZINPLyO (Aillon J., Aix, Annecy, Arvillard | Albanais.001). A1) édification, bons exemples : bonz ègzinplyo (001). Fra. Une vie exemple édifiante // pleine d édification : on na vyà plyin na d bonz ègzinplyo (001). B1) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Exemple — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Pour les articles homonymes, voir Example. Sur les autres projets Wikimedia : « Exemple&# …   Wikipédia en Français

  • exemple —     Un exemple , signifiant un modele d écriture; dites, une belle exemple ; mais dans tout autre cas il est masculin: suivez ses bons exemples …   Dictionnaire grammatical du mauvais langage

  • Exemple —          LOUIS XIV     Bio express : Roi de France (1638 1715)     «Tout l art de la politique est de servir des conjonctures. Nous devons aux règles même et aux exemples l avantage de nous pouvoir passer des exemples et des règles.»     Source …   Dictionnaire des citations politiques


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.